Avec la participation du comédien Guillaume de Tonquédec

Devenir Découvreurs d'Espoir c’est le rendez-vous d’une vie

Aujourd’hui, vous aussi, prenez rendez-vous avec l’espoir en soutenant les chercheurs de l’ICM.

Je fais un don
Parkinson

Découvrez notre RENDEZ-VOUS avec le Dr Carine Karachi, neurochirurgienne (APHP) et chercheuse et Brian Lau, chercheur à l’ICM.

Quels sont les objectifs du projet ?

  • Élaborer une cartographie fonctionnelle des aires locomotrices du cerveau (impliquées dans la commande des mouvements).
  • Moduler ces zones cibles grâce à la Stimulation Electrique Profonde pour corriger des dysfonctionnements neuronaux et permettre aux patients de retrouver une meilleure autonomie.

NOTRE ESPOIR : TRAITER LES TROUBLES DE LA MARCHE

Grâce à la disparition de symptômes invalidants, la qualité de vie des patients serait améliorée au niveau de leur capacité motrice et de leur bien-être psychologique.

Même si je reste inquiète, que petit à petit tout devient compliqué et que les douleurs et la fatigue sont difficiles à supporter, j’aime la vie. Et avec mon mari, nous restons optimistes : les perspectives de nouveaux traitements grâce aux avancées de la recherche, cela nous fait tenir !

Martine, 61 ans, patiente

8 000

nouveaux cas chaque année en France

2ème

cause de handicap moteur d’origine neurologique

150 000

personnes touchées en France

Maladie de Charcot (SLA)

Découvrez notre RENDEZ-VOUS avec Séverine Boillée, Christian Lobsiger, Delphine Bohl et Stéphanie Millecamps, chercheurs à l’ICM.

Quels sont les objectifs du projet ?

  • Identifier les molécules sécrétées par les cellules immunitaires qui ont un rôle d’accélérateur et celles qui ont un rôle de ralentisseur sur la dégradation des motoneurones.
  • Mettre au point un traitement capable de « doper » les cellules qui ont un rôle de frein et ralentir ainsi la progression de la maladie.

NOTRE ESPOIR : RALENTIR LA PROGRESSION DE LA MALADIE

En trouvant un traitement capable de ralentir l’évolution de la maladie à un stade précoce, nous pourrions offrir aux patients l’espoir de vivre plus longtemps et dans de meilleures conditions.

L’idée qu’un parent, un ami ou encore moi-même soit touché et emporté à peine 5 ans après l’apparition des premiers symptômes m’est apparue insupportable. Alors je soutiens les équipes de recherche de l’ICM. Je sais que par mon don, je contribue à donner aux chercheurs les moyens de trouver plus vite. Et je suis sûr qu’ils y parviendront.

Michel, 72 ans, donateur

7 000

personnes touchées en France

2 à 5 ans

d’espérance de vie

328

nouveaux cas par jour dans le monde

Tumeurs cérébrales

Découvrez notre RENDEZ-VOUS avec le Pr. Marc Sanson, neuro-oncologue (APHP) et chercheur, et Emmanuelle Huillard, chercheuse, à l’ICM.

Quels sont les objectifs du projet ?

  • Identifier quelles sont les molécules capables d’arrêter le processus de multiplication de la cellule, avant qu’elle ne devienne une tumeur.
  • Développer des stratégies thérapeutiques innovantes et personnalisées à chaque profil de tumeurs.

NOTRE ESPOIR : ÉLABORER DES THÉRAPIES PERSONNALISÉES

Notre ambition est d’augmenter l’espérance de vie et la qualité de vie des patients grâce à une thérapie ciblée capable d’enrayer la progression des tumeurs cérébrales tout en préservant les cellules saines voisines.

Aujourd’hui, la tumeur est stabilisée. Et même si l’on sait qu’elle peut se réveiller à tout moment, on recommence à avoir des projets, on a confiance dans la vie et surtout dans les chercheurs de l’ICM. Sans espoir on ne peut pas vivre.

Armelle, 35 ans, proche de patient

10 000

nouveaux cas par an en France

2ème

cause de cancer chez l’enfant

240 000

personnes touchées en Europe

Rejoignez les découvreurs d’espoir 2019
en faisant un don avant le 31 décembre 2019

et bénéficiez de vos avantages fiscaux.

80€

soit 27 € après la déduction fiscale

150€

soit 51 € après la déduction fiscale

300€

soit 102 € après la déduction fiscale

Autre montant

L’ICM est une Fondation reconnue d’utilité Publique, à ce titre :

66%

du montant de votre don
sont déductibles de l’Impôt sur le Revenu
,
dans la limite de 20% du revenu net imposable.

Par exemple : un don de 100€
ne vous coûte réellement que 34€

75%

du montant de votre don
sont déductibles de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)
,
dans la limite de 50 000€ déduits.

Par exemple : un don de 500€
ne vous coûte réellement que 125€

Votre don finance 4 axes de recherche pour :

Prévenir

C’est-à-dire retarder l’arrivée des premiers symptômes.

Soulager

C’est-à-dire atténuer ou supprimer les symptômes tels que la perte de mémoire, les troubles du langage, la douleur, l’angoisse, la dépression…

Réparer

C’est-à-dire reconstruire les zones endommagées après une atteinte du système nerveux.

Guérir

C’est-à-dire stopper l’évolution de la maladie et trouver des traitements efficaces.